2014. Welcome aboard.

And a most happy new year!!!

😀

Publicités

Dossier #3 : du graffiti au street art

Qu’il s’agisse des entreprises ou des secteurs artistiques, toute évolution de l’image et des représentations internes et externes est intéressante à suivre, en ce qu’elle donne des clés sur l’évolution sinon des mentalités individuelles du moins des grands ensembles de la société civile. Sur ce que ces derniers sont prêts, à l’échelle macro, à accepter ou à refuser. Le gain de respectabilité, dans des limites bien bornées, du graffiti en est un bon exemple. How did graffiti become respectable?  s’interrogeait récemment The Economist, qui pourrait certainement trouver des éléments de réponse auprès de certains graffeurs moscovites.

Et bien sûr, l’incontournable de ces derniers mois à Paris : la Tour 13

Un bonus :