Que s’est-il passé dans ces années-là ?

L’acheteur des années 90 : tueur de coûts et réducteur de têtes

Et l’acheteur des années 2000 ?

Cost-killing ? Has been, vous pensez bien. Dégraissage des fournisseurs ? Has been, vous pensez bien. Vive le short-listing, les enchères inversées et l’attribution du marché au moins-disant, c’est tellement mieux !

Publicités